Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

295 résultats pour “patient idéal

Une belle mort se prépare. Mode d’emploi

Publié le par Louis Lacaze

Une belle mort se prépare. Mode d’emploi

Extraits d’un entretien de Laura Dixon, rédactrice en chef de Caring.com avec le Dr Jessica Zitter qui au cours de dizaines d’années de vie professionnelle a suivi la fin de vie de nombreux patients.

 

Certains derniers instants peuvent laisser le souvenir d’une mort douloureuse, angoissante, tardant à arriver, tandis que d’autres peuvent être considérés comme de « belles morts » où le patient, entouré d’une famille aimante, s’en va paisiblement. Celle-ci est souvent bien intentionnée mais elle est handicapée par un lourd déficit d’information.

Jessica Zitter insiste sur un certain nombre de règles :

1 – Notre culture occulte la mort, alimente un rêve de vie éternelle mais on doit accepter l’idée qu’on ne peut pas vaincre la mort, elle est inévitable. Lorsqu’elle est proche, vous devez la regarder en face et l’accepter.

2 – Une mort se prépare. Trop souvent le patient n’a jamais exprimé ses volontés. Ce sont les médecins, les membres de la famille certes bien-intentionnés qui, persuadés de bien faire, décident de prolonger sa vie et ses souffrances. Les ressources des soins palliatifs ne sont pas toujours évoquées. Une réflexion sur d’éventuelles décisions à prendre avant le grand départ s’impose.

3 - Communiquez avec vos proches et les soignants. La communication n’est pas à sens unique. Les patients n’aiment pas recevoir une information pénible à entendre, les médecins savent que celui qui apporte une bonne nouvelle est plus apprécié que leur confrère plus pessimiste. Toutefois, le sujet est trop grave pour éviter de voir la vérité en face.

« Une belle mort » se prépare. Au moment du grand départ, rien ne doit rester en suspens, les conflits éventuels trouveront leur solution.

Ira Byock, spécialiste des soins palliatifs, auteur de l’ouvrage  The Four Things That Matter Most juge quatre commandements incontournables :

Je t’aime

Merci

Je te pardonne

Pardonne-moi.

 

Commentaire de Bernard Pradines

Ce texte donne un point de vue fort discutable. L'important pour nous, c'est d'exposer des idées, que nous soyons ou non d'accord avec elles.

 

Sources :

Barbara Kate Repa rédactrice en chef de Caring.com :

Partager cet article
Repost0

Le docteur ne vous dit pas toujours tout. Interrogez-le !

Publié le par Papi

Le docteur ne vous dit pas toujours tout. Interrogez-le !
Le docteur ne vous dit pas toujours tout. Interrogez-le !

Le Dr Volandes, médecin hospitalier à l’hôpital général de Boston travaillait depuis dix ans à la rédaction d’un ouvrage sur les malades ayant atteint un stade terminal qu’il destinait à des professionnels. Son père ayant dû être hospitalisé, il s’est retrouvé brusquement « de l’autre côté du stéthoscope » et il a décidé de modifier l’orientation de son livre pour s’adresser aux malades et à leurs familles.

Les médecins devraient se poser les questions suivantes : qu’est-ce que le patient déciderait s’il était convenablement informé ? S’il jouissait de toutes ses facultés intellectuelles ? Quels sont ses désirs ? Ses peurs ? Veut-il vivre le plus longtemps possible ou avoir une fin paisible ?

La difficulté peut s’expliquer de différentes façons. Tous les professionnels de la santé n’ont pas reçu une formation concernant les soins palliatifs. Donner des explications techniques et se faire comprendre par un public non averti exige du temps, de la patience et la maîtrise du vocabulaire approprié. Les malades et les membres de leurs familles risquent de se retrouver désorientés, effrayés, de se sentir abandonnés à leur triste sort. Trop de personnes, influencées par la télévision, insistent pour que « tout soit fait pour maintenir le patient en vie », sans savoir ce que cela implique réellement. Personne ne leur a exposé les différentes options.

Le Dr Volandes a participé à l’élaboration de vidéos visant à apporter une information sur la fin de vie. Un patient lui a déclaré que si une image remplace mille mots, une vidéo en remplace cent mille. Il espère qu’avec son livre elles combleront un vide : pour leur dernier voyage, les patients n’ont pas besoin qu’on leur propose les dernières avancées de la technologie médicale. Ils recherchent plutôt un guide qui les aidera à avancer dans cette forêt obscure qui un jour sera devant nous.

Sources

Un article du Dr Shara Yurkiewicz publié dans PubMed : Angelo Volandes pushes patients to begin difficult conversations when docs don't. http://www.medpagetoday.com/PublicHealthPolicy/HealthPolicy/50037  (milieu de page)

On peut aussi consulter sur Google une très longue liste de commentaires (recherche Volandez The conversation) : https://www.google.fr/search?q=volandes+the+conversation&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=cr&ei=6qfhVLaqKYrzUrmnhPAN

L’ouvrage est présenté sur geripal : Using video to jumpstart The Conversation: a book review

Et naturellement l’ouvrage, présent sur Amazon : The Conversation

Les vidéos sont diffusées par Advance Care Plannnig

 http://www.acpdecisions.org/products/#videos

Publié dans éthique

Partager cet article
Repost0