Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

295 résultats pour “patient idéal

Cartes Alzheimer et maladies apparentées

Publié le par Bernard Pradines

Un patient souffrant de maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée parvenue au stade de désorientation avec errance devrait certainement  être porteur, quand ceci est réalisable, des renseignements contenus dans les documents suivants :

www.geriatrie-albi.com/carte_urgence_Alzheimer.pdf

www.geriatrie-albi.com/cartes_2017.pdf

Il conviendra toutefois d’obtenir le consentement du patient dans toute la mesure du possible car il s’agit ici, comme toujours, de diagnostics qui appartiennent au malade et couverts par le secret médical.

Publié dans Alzheimer, éthique

Partager cet article
Repost0

Les personnes âgées reçoivent-elles les analgésiques avec retard aux Urgences ?

Publié le par Bernard Pradines

C'est la question que s’est posée une équipe canadienne (Daoust et al, 2013) qui s'est intéressée aux patients présentant des douleurs modérées à sévères cotées au-dessus de 4 sur une échelle numérique allant de 0 à 10. L'étude a été menée de mars 2008 à décembre 2012.

Des patients adultes de plus de 18 ans et ceux qui avaient plus de 65 ans ont été comparés. Au total, les données concernant 34 213 patients avec une douleur d'intensité 7,6 (± 1,8) ont été envisagées. Résultats : des analgésiques ont été administrés à 20 486 patients dans un temps médian de 2,3 heures. Pour les plus âgés, le temps médian était de 3,2 heures à mettre en perspective avec celui des moins de 65 ans : 2,1 heures.

Les plus de 65 ans attendaient 12 minutes de plus pour être évalués par un médecin, 20 minutes de plus pour la prescription analgésique et 35 minutes de plus pour l'administration du médicament.

Cette étude fait écho à celle de Cinar (Cinar et al, 2012) aux USA qui concluait à une temps d'attente supérieur de 10 minutes pour l'obtention de la dose initiale d'analgésique chez les patients âgés.

Remarque de l'auteur de ce site : un délai supérieur à 2 heures entre l'admission et l'administration d’analgésique semble déjà long. Car il faut compter aussi avec le délai d'action de ces substances. Que penser alors de 3,2 heures ? Certes, la méthodologie peut toujours être critiquée. Mais à propos d'un échantillon de 34 213 patients, comment ne pas s'interroger ?

Par ces temps d'évaluation tous azimuts quant à la gestion parcimonieuse de la santé de nos anciens, quand lirons-nous les résultats d'une étude comparable en France ?

Sources :

Daoust R, Paquet J, Lavigne G, Sanogo K, Chauny JM. Senior patients with moderate to severe pain wait longer for analgesic medication in EDs. Am J Emerg Med. 2013 Dec 14.

Cinar O, Ernst R, Fosnocht D, Carey J, Rogers L, Carey A, Horne B, Madsen T. Geriatric patients may not experience increased risk of oligoanalgesia in the emergency department. Ann Emerg Med. 2012 Aug;60(2):207-11.

Publié dans douleurs

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>