Directives ou consignes ?

Publié le par Bernard Pradines

Devant le peu d’enthousiasme pour rédiger des directives anticipées, Regis Gonthier, professeur de gériatrie à Saint-Etienne, adopte l’attitude qui me semble la plus adaptée en s’interrogeant sur l’opportunité d’un dialogue précis et progressif entre le médecin et son patient.

C’est ainsi que la notion de consignes de soins anticipées émerge enfin dans notre littérature médicale.

Source : voir document joint ci-dessous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article