Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

geriatrie

Une solution élégante, peu onéreuse et humanitaire

Publié le par Bernard Pradines

Image de Thaïlande issue du site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tha%C3%AFlande

Image de Thaïlande issue du site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tha%C3%AFlande

Je tombe un peu par hasard sur une publicité susceptible d’intéresser nos lecteurs.

Le site Internet ne s’adresse pas à vous mais à votre famille. Ceci vous évite de prendre vous-même une décision importante qui vous concerne directement. C’est bien plus confortable.

 

La famille

Je cite :

« Quand une famille nous contacte nous nous sentons investis comme s’il s’agissait de nos propres parents.

Après avoir définis les besoins, nous mettons tout en œuvre pour trouver une solution sur mesure.

Notre plus grande satisfaction : le soulagement des familles sachant leurs parents parfaitement entourés. »[1]

 

Le tarif

« Un tarif mensuel hors compétition.

Un tarif mensuel que l’on ne peut trouver en Europe à confort et service égal.

2,800 € par mois avec une assistante personnelle aide-soignante par résident.[2] »

 

La démédicalisation

L’esprit du temps étant à la démédicalisation, votre désir sera honoré.

« Tout en répondant à une ambition en matière de santé et sécurité maximum, notre approche est innovante, sociale plutôt que médicale, afin d’améliorer la qualité de vie et le bien-être de nos résidents et de leurs aidants.[3] »

 

Ce que j'en pense :

Certes les voyages aériens au long cours sont décriés pour leur caractère polluant et participent au réchauffement climatique. Mais vous ne me ferez pas croire qu’ils représenteraient ici un trafic significatif.

Certes les visites des leurs sont le premier désir exprimé par les résidents que j’ai soignés. Justement, ces visites permettront de connaitre un pays touristique et d’aider ainsi un peuple en difficulté. Une vraie démarche humanitaire pour votre parent et pour un pays en souffrance à qui vous donnerez du travail.

Partager cet article
Repost0

Bilan d'étape : déjà 8 ans avec GérontoLiberté

Publié le par Bernard Pradines

Notre blog a été créé il y a huit ans le 18 janvier 2013.

Voici le court bilan d’étape établi le 18 janvier 2021. A noter que les années pleines représentées ici concernent en fait les périodes allant du 18 janvier au 17 janvier de l’année suivante.

Nombre d'articles publiés dans l'année 2020

Ce sont 981 articles qui ont été publiés, dont 138 la première année, 115 la seconde, 135 la troisième, 125 la quatrième, 91 la cinquième, 99 la sixième, 107 la septième et 171 la huitième.

Figure 1

Bilan d'étape : déjà 8 ans avec GérontoLiberté

Nombre de visiteurs dans l'année 2020

Par ailleurs, vous êtes 194 302 visiteurs qui avez consulté le blog depuis sa création, soit l’équivalent d’une ville intermédiaire entre Reims et Rennes. Dont 3 085 la première année, 8014 la seconde, 12 599 la troisième, 17 972 la quatrième, 23 916 la cinquième, 45 355 la sixième, 43 690 la septième et 39 671 la huitième.

Figure 2

Bilan d'étape : déjà 8 ans avec GérontoLiberté

 Nombre de pages ouvertes dans l'année 2020

Vous avez ouvert 271 248 pages depuis la création du blog, dont 8 717 la première année, 12 679 la seconde, 21 887 la troisième, 26 447 la quatrième, 34 011 la cinquième, 59 151 la sixième, 56 116 la septième et 52 240 la huitième.

Figure 3

Bilan d'étape : déjà 8 ans avec GérontoLiberté

Nombre total d'abonnés lors de l'année 2020

Désormais, 202 abonnés suivent régulièrement les parutions des articles, soit huit de plus qu’en 2019. Ce nombre ne tient pas compte des lecteurs occasionnels et de la fréquentation sur les réseaux sociaux.

Figure 4

Bilan d'étape : déjà 8 ans avec GérontoLiberté

Merci pour votre fidélité et pour votre participation. Merci aux membres du comité de lecture.

Notre objectif premier demeure la liberté d'expression des articles et des commentaires. De surcroit, nous comptons bien continuer à conjuguer cette vertu avec la qualité et la gratuité.

Notre objectif n'est pas de colliger des chiffres de lectorat mais de "chercher la vérité et de la dire" pour reprendre un adage célèbre. Cette démarche n'est pas forcément rassurante comme nous le supposons lors de la première vague de la Covid-19 dans notre pays.

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>