Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ehpad

Suivi en 2023 du rapport EHPAD de 2021 de la Défenseure des Droits

Publié le par Bernard Pradines

Partager cet article
Repost0

Pouvez-vous être le porte-parole de mon témoignage auprès des décideurs de mesures sanitaires ?

Publié le par Alix Gilles

Mon mari s'éloignant sur un chemin rocailleux

Mon mari s'éloignant sur un chemin rocailleux

Chez nous, en Belgique, c’est l’AVIQ* qui donne des directives aux maisons de retraite en matière de mesures sanitaires, c’est donc à l’AVIQ que je me suis adressée en 2020. Cet appel garde son sens en 2023.

Mon mari est entré en maison de repos et de soins (M.R.S.) le 13 juillet 2020. J'avais droit à deux visites d’une demi-heure par semaine, sur rendez-vous. La maison de retraite m'annonçait un assouplissement des mesures pour la semaine suivante. J'avais "tenu le coup" tout au long du confinement mais j'étais épuisée. Au lieu d'un assouplissement des mesures, les visites ont été restreintes à une demi-heure par semaine et même plus aucune visite entre le 24 août et le 6 septembre : le temps que tout le monde soit testé car il y avait suspicion d'un cas de Covid.

Mon mari souffre d'une maladie de Parkinson avec suspicion d’Alzheimer : perte de mobilité, perte des repères dans le temps et l'espace, hallucinations depuis peu. J'aurais voulu l’accompagner, stimuler sa mémoire, garder un contact physique pour compenser la perte des mots J'aurais voulu aussi qu'il puisse garder le contact avec sa famille et quelques amis.

Tout cela est actuellement impossible et ses facultés cognitives ne font que décliner. Cela devient même difficile de se parler au téléphone. Pourtant, son téléphone est très simple d'utilisation.

Je ne me plains pas de sa maison de retraite. Je ne remets pas non plus en question l'utilité des mesures sanitaires. 

J'espère seulement que vous puissiez faire entendre ce sentiment d'impuissance et de tristesse qui me submerge devant un tel désastre. J'ai peut-être une plus grande capacité d'expression écrite que d'autres et je pense que je ne suis pas la seule à vivre cela.

En un mot : pourrait-on prendre en compte les ravages psychologiques et médicaux que provoquent les mesures sanitaires dans les maisons de retraite ?

J'espère que votre rôle est aussi d'être à l'écoute de la qualité de vie des résidents (et accessoirement de leurs accompagnants).

Je vous remercie.

*L’AVIQ – Agence pour une Vie de Qualité – (nom usuel de l’Agence wallonne de la santé, de la protection sociale, du handicap et des familles instituée par le Décret du 3 décembre 2015) a vu le jour le 1er janvier 2016. L'Agence est responsable de politiques majeures : Bien-être et Santé, Handicap et Famille pour la Wallonie. C’est auprès de cette agence qu’une plainte contre une maison de retraite peut être introduite.

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>