Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ehpad

EHPAD : la peur

Publié le par Bernard Pradines

EHPAD : la peur

Aux yeux d’une majorité de français, l’EHPAD est redouté. Un récent sondage le confirme ; il est en lien ci-dessous (Source).

Rien ne sert de le nier comme le  font encore trop d’acteurs qui confrontent  leurs efforts d’humanisation au mécontentement de notre société. En fait, il s’agit d’une problématique de rencontre d’une culture liée aux structures  anciennes de la famille d’un part, et de l’évolution de notre société d’autre part. Nous en avons souvent parlé dans ce blog[1]. Ne pas vouloir l’admettre au nom des dévouements incontestables des personnels des EHPAD, c’est prendre le risque d’être accusés de cacher la réalité dont la pire, la maltraitance. C’est ne pas comprendre la difficulté à recruter des personnels. C’est ignorer la démotivation qui peut les accabler.

Source :

Publié dans EHPAD, dignité, résidents

Partager cet article
Repost0

Aidants familiaux : les risques d'épuisement

Publié le par Annie Lamballe

Aidants familiaux : les risques d'épuisement

Annie Lamballe écrit pour la première fois sur ce blog. Elle se présente :

Assistante sociale de formation, j'ai exercé ma dernière mission pendant 16 ans auprès de personnes âgées dépendantes, au sein de la fonction publique territoriale (Département de la Sarthe).

Avant de bifurquer vers le social, j'ai travaillé dans la presse locale, pour le quotidien Ouest-France. Près de trente ans plus tard, en 2016, j'ai fait le choix de revenir à l'écriture. Je me suis formée au métier d'écrivain public, puis à la spécificité de l'écriture biographique. J'ai réalisé à ce jour une quinzaine de récits de vie.

J'ai rajouté en 2019 une nouvelle corde à mon arc en me formant à la rédaction web et aux techniques de SEO (ou référencement naturel). La fonction du rédacteur web SEO est de produire des contenus destinés à être publiés sur le web, avec pour objectif de faire remonter les pages dans les résultats des moteurs de recherche pour améliorer leur visibilité.

 

Quand l'un des deux est touché par la maladie d'Alzheimer, le couple doit trouver de nouveaux repères et redéfinir les bases du "vivre ensemble". Le conjoint aidant, particulièrement exposé, peut se fragiliser dans ce nécessaire remaniement du quotidien.

Les risques pour sa santé physique et psychologique sont bien réels, et ce mal-être repéré devient un enjeu de santé publique. Un soutien par des professionnels et des aides concrètes peuvent venir consolider, voire pérenniser, le maintien à domicile.

Facteurs d'épuisement, aides possibles, accompagnement des professionnels sur le terrain, initiatives des pouvoirs publics... Un point sur la situation actuelle de la question gérontologique à domicile.

Pour en savoir davantage :

http://geriatrie-albi.com/PERSONNESAGEES_Lamballe_30-09-19.pdf

Partager cet article
Repost0