Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

autonomie

La contention mécanique est dangereuse

Publié le par Bernard Pradines

La contention mécanique est dangereuse

La revue des incidents et accidents de matériovigilance déclarés à l’ANSM[1], dans la période du 1er janvier 2011 au 10 décembre 2019, sur des dispositifs médicaux de contention, a permis de faire le point sur les dispositifs médicaux de contention au fauteuil et au lit.

Parmi les contentions connues, mécanique, architecturale, médicamenteuse et psychologique, la première d’entre elles continue à occasionner la mort de personnes, en particulier âgées.

C’est ce que relève le rapport de l’ANSM de novembre 2020.

Parmi le observations relevées, l’absence de maintien pelvien au fauteuil apparait comme une erreur pouvant mener à la strangulation ou à la compression thoracique.

Bien sûr, il ne faut pas s’en tenir à cette considération de bon sens et prendre connaissance des accidents décrits et des recommandation prescrites contenues dans le document en lien ci-dessous.

Ces considérations rejoignent les résultats d’études déjà publiées.[2]

A noter que les contentions utilisées chez les personnes âgées sont généralement effectuées au fauteuil et au lit mais non sous la forme de « couchage de contention ».

Téléchargement du rapport :

https://www.geriatrie-albi.com/20201110-rapport-contention.pdf


[1] ANSM : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, anciennement, avant juin 2012, AFSSAPS : Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé

Partager cet article
Repost0

Comprendre l'assentiment quand le consentement est impossible

Publié le par Bernard Pradines

Comprendre l'assentiment quand le consentement est impossible

La loi s'appuie sur le consentement libre et éclairé du patient pour les soins qu'il est amené à recevoir. Pourtant, cette disposition est loin d'être opérante lorsque les personnes ne sont plus lucides comme lors des démences évoluées ou bien conscientes comme lors des comas.

Sujet éthique majeur et massif avec l'évolution démographique.

Selon Georges Lambert, ancien gériatre, l'assentiment en USLD et en EHPAD est le nom du savoir-faire des soignants dans le prendre soin.

Il en parlera et échangera autour de ce thème lors d’une visioconférence le jeudi 8 avril 2021 de 20h30 à 22h30 (heures de Paris) sous l'égide de l'Association Tarnaise de Gérontologie.

Inscription à bpradines@aol.com

 

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>