Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ehpad

Le premier village Alzheimer français : visioconférence avec débat

Publié le par Bernard Pradines

Image issue de : https://www.sudouest.fr/2017/10/18/l-ordonnance-du-bien-vieillir-du-docteur-poch-3872276-2495.php

Image issue de : https://www.sudouest.fr/2017/10/18/l-ordonnance-du-bien-vieillir-du-docteur-poch-3872276-2495.php

Sous l'égide de l'Association Tarnaise de Gérontologie (ATG), je vous invite à une visioconférence avec débat le mardi 12 janvier 2021 à 18 heures. Cette réunion est ouverte à tout public dans la limite de 100 personnes.

Thème : le premier village Alzheimer français

S'inscrire à l'adresse : bpradines@aol.com

par Bernard Poch

 Bernard POCH est psychogériatre retraité.

Membre du Collège éthique du Village

Il écrit :

 "J’ai eu la chance de faire toute ma carrière hospitalière au CH de Dax sur un vaste ensemble, au départ énorme Maison de Retraite hospice où tout était à faire pour cheminer vers la Gériatrie, puis vers la Psychogériatrie et le soin Alzheimer avec une filière spécifique.

Ce fut long, plein d’embuches et de retards, mais fort riche d’expériences et de satisfactions à terme.

En 2013, le Président du Département, Henri Emmanuelli, après avoir lu un reportage sur le Village pilote hollandais d’accueil Alzheimer, décide de s’atteler à un projet identique pour le département des Landes : un environnement sécurisé en petites unités de vie où la prise en soin et l’accompagnement privilégieront le soin non médicamenteux.

Une bastide avec plusieurs prestations et services comme dans un village favorisera la perception par les villageois d’un milieu de vie presque comme chez soi.

Le choix de Dax est fait pour la réalisation de ce projet innovant, pour l’instant le premier en France.

Le Village a ouvert en juin 2020 avec les contraintes de la pandémie…"

Partager cet article
Repost0

Assentiment

Publié le par Georges Lambert

Assentiment

Georges Lambert est un ancien praticien hospitalier en Soins de Longue Durée. 

Il est, entre autres écrits, l’auteur d’un ouvrage sur la maladie d’Alzheimer paru en 2006. 

Le texte ci-dessous est donc le fruit de l’expérience et de la volonté d’améliorer la condition des résidents et de tous les acteurs qui les entourent.

Extrait : 

"L’impossibilité du consentement est liée, en général, à l’altération des fonctions cognitives et exécutives, troubles du langage, du raisonnement, de l’anticipation … Reconnaitre que certains ne sont pas en mesure de le donner implique qu’ils ne pourront pas non plus donner leur assentiment. Pourtant persiste une certaine communication. Parmi les soignants de ces personnes, nul ne doute qu’elles conservent une idée de ce qu’elles sont et ce regard sur elles-mêmes n’est pas réfutable."

Texte complet en lien ci-dessous :

http://www.geriatrie-albi.com/Assentiment_2021.pdf

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>