Voyager dans le temps permet d’augmenter sa résilience

Publié le par Louis Lacaze

Voyager dans le temps permet d’augmenter sa résilience

Le mot « résilience » a largement débordé le domaine de la résistance des matériaux. En psychologie, il désigne la capacité de surmonter un traumatisme, de retrouver un état d’équilibre après un évènement exceptionnel, évènements qui n’ont pas manqué en 2020 et 2021.

 En période de restrictions de mouvement et de vie sociale, il est parfois suggéré de ne penser qu’au temps présent, de se laisser vivre au jour le jour avec pour conséquence de se retrouver plongé dans un monde d’ennui. Les psychologues suggèrent tantôt d’explorer le passé pour retrouver des moments de bonheur, tantôt de se projeter en imagination dans l’avenir. La routine quotidienne passe au second plan, ponctuée par des moments de plaisir. Pourquoi ne pas s’imaginer voyager dans le temps, se retrouver dans un futur où la covid-19 ne représente plus qu’un évènement historique, où le cancer a été vaincu par un vaccin ARN universel ?

Se projeter dans le passé replonge dans une nostalgie, définie par les Grecs comme une souffrance liée à l’impossibilité de revivre le passé. Toutefois, alors qu’il devrait être une source de dépression, ce retour en arrière apporte joie et paix, rassure en permettant de constater que l’humanité a connu des moments bien pires. Il donne une leçon d’optimisme et nous rassure sur nos capacités de récupération et d’adaptation.

Commentaires de Bernard Pradines :
Afin de ne pas totalement adhérer à l'opinion positive et volontariste de l'auteur, je dirais plutôt :  "alors qu’il devrait être une source de dépression, ce retour en arrière peut apporter joie et paix, rassurer en permettant de constater que l’humanité a connu des moments bien pires."
 
Source :
 

Publié dans Covid-19

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article