Prendre le temps

Publié le par Pierre Caro

Image issue de https://www.youtube.com/watch?v=nF6HWzmoY4M

Image issue de https://www.youtube.com/watch?v=nF6HWzmoY4M

 
 Prendre le temps
 
Le temps vécu
celui de l’instant,
ou du moment.
Il n’est déjà plus
le temps qui passe,
un autre a pris sa place,
pourquoi avoir inventé
la pendule pour le compter ?
 
Entre deux temps
il y a un temps,
celui que la graine qui,
du fruit tombé et disparu,
en mémoire de son vécu,
d’une nouvelle envie de vie,
prend le temps
d’un nouvel élan.
 
Je prends le temps ou le temps me prend.
De lui ou de moi, qui prend l’autre ?
Ma mémoire, souvenir d’un temps passé,
alors que je suis devenu personne âgée,
m’aide pour vivre le temps présent,
le saisissant, comme un gourmand,
partageant amour, joie, désir, rire
autant que bonheur, plénitude et plaisir.
 
Prendre mon temps est la seule perception
que je ressens du rythme de mes émotions.
Je peux connaître la peur, être triste parfois,
alors je cherche soutien auprès de mes proches,
et les temps de lecture, écriture, potager et jardin,
qui sont des garanties assurées pour aller bien,
reculer le temps où la mort qui approche
soit repoussée dans un siècle de longévité.
 
Je n’ai aucun pouvoir sur le temps
mais si je ne le ménage pas
je n’aurai plus le choix
il me prendra.
 
 
 
Pierre Caro
Retraité professionnel

Publié dans gerontologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article