Les français(e)s âgé(e)s et le Front National

Publié le par Bernard Pradines

Cliché en lien avec la source citée ci-dessous.

Cliché en lien avec la source citée ci-dessous.

En ces temps d’élections, un cliché a la vie dure. Du fait de leur réputation conservatrice et sécuritaire, il serait imaginable que les personnes âgées françaises votent préférentiellement pour le Front National ; or, il n’en serait rien si l’on en croit Serge Guérin et Emmanuelle Rivière en mai 2014.

Comment expliquer une telle distorsion apparente ? Voici leur hypothèse :

« Pour saisir la singularité du vote des plus âgés, il faut cesser de penser en termes d'âge, pour penser en termes de génération. Ce qui était déjà la leçon de Karl Mannheim, il y a près d'un siècle. Les freins au vote FN peuvent s'expliquer en large partie, en effet, par l'expérience historique et politique de cet électorat âgé né pendant ou juste après la guerre, qui a connu le conflit algérien et vu se développer le discours et les provocations extrêmes de Jean-Marie Le Pen. Cela explique, sans doute, pourquoi cette tranche d'âge est la plus nombreuse (57% pour 50% en moyenne) à considérer que le Front national représente un danger pour la démocratie. La stratégie de dédiabolisation du FN mise en œuvre par Marine le Pen se heurte à une génération qui a de la mémoire... »

Source : http://www.huffingtonpost.fr/serge-guerin/vote-fn-seniors_b_4947894.html#

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
pour mac part je considère le front des nuls comme une affaire familiale qui marche ils ^payent l'impôt sur la fortune habite st cloud, et de plus les thèses de Pétain ,qui ont amené le pays dans la collaboration, et l'ignoble avec les camps de la mort, on peut mettre un masque a un loup, mais le jour ou il mordra cela fera très mal, ce parti là sont pour les frustres, c'est une duperie:
Répondre