Les masques-maison doivent-ils finir à la poubelle ?

Publié le par Louis Lacaze

Les masques-maison doivent-ils finir à la poubelle ?

Le couperet est tombé : les masques méticuleusement fabriqués à domicile n’atteignement pas le niveau de protection requis pour bloquer les dernières variantes du covid-19. Le cœur brisé, leurs propriétaires devront-ils les mettre à la poubelle ? Une solution existe, affichée sur les visages des Américains qui assistaient à l’investiture du président Biden : tous les masques étaient personnalisés, assortis aux tenues des porteurs. Réglementaires, ils recouvraient un premier masque conforme aux normes.

Porter deux masques superposés présente des avantages, l’étanchéité autour du visage est renforcée, l’efficacité rejoint celle des masques FFP2 à réserver en priorité au personnel soignant et difficiles à nouer correctement pour un non initié. La respiration peut s’accompagner d’une gêne plus marquée mais un compromis reste possible, on peut réserver le port d’un masque double aux environnements risqués, centres commerciaux, lieux de réunion. Sortir promener le chien n’exige pas le même niveau de protection.

Sources :

Les masques-maison doivent-ils finir à la poubelle ?

Publié dans Covid-19, prévention

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

R. 24/01/2021 18:50

Je trouverai l'évolution vers des masques translucides plus intéressante. Pensons aux enfants ainsi qu'aux sourds, qui ont besoin de voir la mimique de la bouche ! Les masques en tissu pourront être utilisés pour créer des patchworks.

24/01/2021 19:03

Louis Lacaze
Patience, un article programmé pour le 15 mars abordera le sujet, avec illustration en prime !