Une ballade de Narayama actualisée

Publié le par Bernard Pradines

A la suite du film de 1983, les japonais reviennent nous rappeler la puissance de la société face à l’individu fragile. Ils nous convient à regarder en face comment le consentement personnel est une notion contingente qui tient compte de la volonté collective.

Une ballade de Narayama actualisée
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article