Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un bon outil pour vaincre la solitude des seniors en Grande-Bretagne : la ligne argent

Publié le par Papi

Un bon outil pour vaincre la solitude des seniors en Grande-Bretagne : la ligne argent

Créée il y a tout juste un, an cette ligne téléphonique gratuite a reçu près de 300 000 appels de personnes âgées cherchant principalement à vaincre leur solitude. Plus de la moitié ont appelé parce qu’elles n’avaient personne à qui parler.

Le personnel de la ligne argent a été formé pour :

- apporter amitié et conseils,

- mettre en relation les personnes avec diverses structures,

- proposer des appels téléphoniques pour entretenir l’amitié,

- protéger et soutenir ceux qui souffrent de maltraitance. Une correspondante qui avait refusé de s’identifier a tout de même donné les coordonnées de sa maison de retraite où les résidents étaient privés de nourriture et de chauffage. La situation a pu être corrigée.

Après un premier contact, les seniors ont la possibilité de s’inscrire pour recevoir des appels réguliers, des messages sur Internet, ou pour participer à un groupe de conversation. Les animateurs de la ligne savaient que la solitude des personnes âgées était un problème dans le pays mais reconnaissent qu’ils n’avaient aucune idée de sa gravité.

Un exemple parmi d’autres :

Dorthy Mills, 85 ans, veuve après 58 ans de mariage, vit seule dans son appartement. Pour elle, la solitude est l’épreuve la plus insupportable. « On ne peut ni la voir ni la sentir. Mais elle est là qui pèse. Je me sens abandonnée. Il n’y a rien de pire que de prendre son repas toute seule. Je reçois un appel de la ligne argent une fois par semaine, la conversation porte sur tout et n’importe quoi, nous sommes entre amis, je reviens à la vie ».

Source

Une émission de la BBC :

Lonely elderly flood Silver Line helpline with calls http://www.bbc.com/news/health-30175910

Publié dans solitude, maltraitance

Partager cet article
Repost0

Dignité à toutes les sauces ?

Publié le par Bernard Pradines

Décidément, le mot « dignité » est fort en vogue. Mais, au-delà de ses acceptions philosophiques et culturelles bien décrites par Eric Fiat, en quoi perd-on sa dignité quand on est malade et âgé ? Est-ce car on est dépendant ? Ou bien quand on est incontinent ? Ou encore quand on n’a plus son autonomie ? Mais alors, ma petite-fille âgée d’un an est indigne, elle qui joue près de moi lorsque je rédige ces lignes.

Est-ce parce que l’on présente des symptômes pénibles ? Est-ce parce que l’on « perd la tête » ? Mieux : il est même question de mourir dans la dignité. Est-ce parce qu’il est difficile de mourir que l’on deviendrait indigne ?

Alors, que faisons-nous pour améliorer cette situation ? Nous soignants, aurions-nous la capacité à rendre leur dignité à nos patients quand nous parvenons à les aider à guérir ? Ecrasant mais factice pouvoir médical ainsi attribué.

Soyons sérieux. Nul ne devrait être qualifié d’indigne du fait de son âge ou de sa maladie. Laissons ceci aux actes indignes, par exemple ceux que notre pays a vécus récemment.

Source : Eric Fiat. Petit traité de dignité :  http://www.amazon.fr/Petit-trait%C3%A9-dignit%C3%A9-Eric-Fiat/dp/2035876230

Publié dans éthique

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 > >>