Les désirs fous

Publié le par Bernard Pradines

Image issue du site : https://spiritualite-sagesse.blogspot.com/2014/12/comprendre-les-reves-premonitoires.html

Image issue du site : https://spiritualite-sagesse.blogspot.com/2014/12/comprendre-les-reves-premonitoires.html

Une de nos correspondantes écrit dans un commentaire sur notre blog qu’elle souhaite pour 2020 que " les rêves les plus chers rencontrent une issue favorable, ceux que nous n'osons pas en général considérer".

J’ai pourtant connu le temps, heureusement en voie de résolution, où l’on « recadrait » les patients et les résidents âgés qui osent rêver à voix haute. Entendez par là que celle ou celui qui recadre détient la vérité et que celle ou celui qui est recadré est dans l’erreur. Comme un enfant qu’il convient  d’éduquer à la réalité de notre monde et surtout de contraindre à entrer dans le cadre prévu pour elle ou pour lui. Sans jeu de mots malvenu, le « recadrage » peut être effectué par une ou un cadre, ce qui complète le tableau.

Un fréquent recadrage concerne les désirs insensés comme celui de retour à domicile quand on se retrouve âgé captif dans un secteur fermé. D’autres peuvent être celui d’aller au travail ou bien d’aller chercher les enfants à l’école. Le recadrage peut être brutal dans le style « vous rêvez !» ou consister dans un sourire moqueur qui en dit long.

Pourtant, les désirs fous nous habitent bien, nous qui ne sommes pas dans la situation de dépendance psychique et/ou fonctionnelle que nous accompagnons habituellement. Qui n’a pas eu des rêves insensés : faire le tour du monde, gagner le gros lot au loto, devenir une célébrité poursuivie par des fans qui se pâment, trouver enfin un prince charmant qui ferait malgré tout la vaisselle et le ménage, etc. ?

Les personnes souffrant de troubles cognitifs sévères ne sont pas différentes de vous et moi. Elles osent dire leurs désirs cachés irréalisables. Respectons-les !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article