Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

therapeutiques

Savoir changer d’avis

Publié le par Bernard Pradines

Savoir changer d’avis

L’évolution scientifique est un long parcours semé d’embûches. Les déductions de la phase III peuvent s’avérer discutables en phase IV (post-AMM) voire aboutir à des conclusions inverses. C’est ce qui se dessine avec le vaccin ChAdox1 nCoV-19 d’AstraZeneca.

L’urgence actuelle est telle que l’on continue à proposer cette immunisation malgré des effets indésirables certes rares mais dont le mécanisme physiopathologique est encore hypothétique, la thrombocytopénie induite par l’héparine (TIH) représentant actuellement le modèle le plus abouti [1]Surtout, leur survenue est imprévisible en l’absence de facteur de risque clairement identifié.

Cet épisode pose un autre problème plus général : celui de l’information du public sur les effets indésirables des thérapeutiques proposées. Il y va du consentement libre et éclairé qui est un des fondements de l’éthique soignante. D’aucuns prétendent que l’on devrait comparer les effets adverses observés ici avec l’incidence de ceux observés avec un autre vaccin. Pourquoi pas ? Et de nous faire considérer la balance bénéfice-risque largement en faveur de tous les vaccins proposés.

De là pourrait-on déduire deux attitudes possibles : se taire sur tous les effets indésirables ou bien les publier tous. Si nous voulons vraiment nous conformer au principe éthique énoncé ci-dessus, le choix devrait être facile.

Publié dans Covid-19, thérapeutiques

Partager cet article
Repost0

Une solution élégante, peu onéreuse et humanitaire

Publié le par Bernard Pradines

Image de Thaïlande issue du site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tha%C3%AFlande

Image de Thaïlande issue du site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tha%C3%AFlande

Je tombe un peu par hasard sur une publicité susceptible d’intéresser nos lecteurs.

Le site Internet ne s’adresse pas à vous mais à votre famille. Ceci vous évite de prendre vous-même une décision importante qui vous concerne directement. C’est bien plus confortable.

 

La famille

Je cite :

« Quand une famille nous contacte nous nous sentons investis comme s’il s’agissait de nos propres parents.

Après avoir définis les besoins, nous mettons tout en œuvre pour trouver une solution sur mesure.

Notre plus grande satisfaction : le soulagement des familles sachant leurs parents parfaitement entourés. »[1]

 

Le tarif

« Un tarif mensuel hors compétition.

Un tarif mensuel que l’on ne peut trouver en Europe à confort et service égal.

2,800 € par mois avec une assistante personnelle aide-soignante par résident.[2] »

 

La démédicalisation

L’esprit du temps étant à la démédicalisation, votre désir sera honoré.

« Tout en répondant à une ambition en matière de santé et sécurité maximum, notre approche est innovante, sociale plutôt que médicale, afin d’améliorer la qualité de vie et le bien-être de nos résidents et de leurs aidants.[3] »

 

Ce que j'en pense :

Certes les voyages aériens au long cours sont décriés pour leur caractère polluant et participent au réchauffement climatique. Mais vous ne me ferez pas croire qu’ils représenteraient ici un trafic significatif.

Certes les visites des leurs sont le premier désir exprimé par les résidents que j’ai soignés. Justement, ces visites permettront de connaitre un pays touristique et d’aider ainsi un peuple en difficulté. Une vraie démarche humanitaire pour votre parent et pour un pays en souffrance à qui vous donnerez du travail.

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>