Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un risque à courir ?

Publié le par Bernard Pradines

Marcela Iacub

Marcela Iacub

Court article de Marcela Iacub dans Libération à propos du film "Fin de partie".

Un extrait :

"Ceux qui militent pour l’euthanasie oublient les problèmes multiples que poserait l’autorisation de cette pratique. A commencer par l’intérêt qu’auraient les Etats à augmenter le nombre de candidats à la mort, afin de diminuer les coûts de certaines maladies longues et incurables. Après avoir décimé la population dans des guerres massives et exécuté des milliers de condamnés, l’Etat se mettrait à euthanasier les personnes dont les vies seraient indignes d’être vécues. Sans oublier l’intérêt des familles à se débarrasser de parents vieux et encombrants sans la moindre culpabilité, dans une opération qui pourrait s’avérer des plus rentables."

Lire la suite en suivant le lien ci-dessous.

Publié dans euthanasie, éthique, loi

Partager cet article
Repost0

Le docteur ne vous dit pas toujours tout. Interrogez-le !

Publié le par Papi

Le docteur ne vous dit pas toujours tout. Interrogez-le !
Le docteur ne vous dit pas toujours tout. Interrogez-le !

Le Dr Volandes, médecin hospitalier à l’hôpital général de Boston travaillait depuis dix ans à la rédaction d’un ouvrage sur les malades ayant atteint un stade terminal qu’il destinait à des professionnels. Son père ayant dû être hospitalisé, il s’est retrouvé brusquement « de l’autre côté du stéthoscope » et il a décidé de modifier l’orientation de son livre pour s’adresser aux malades et à leurs familles.

Les médecins devraient se poser les questions suivantes : qu’est-ce que le patient déciderait s’il était convenablement informé ? S’il jouissait de toutes ses facultés intellectuelles ? Quels sont ses désirs ? Ses peurs ? Veut-il vivre le plus longtemps possible ou avoir une fin paisible ?

La difficulté peut s’expliquer de différentes façons. Tous les professionnels de la santé n’ont pas reçu une formation concernant les soins palliatifs. Donner des explications techniques et se faire comprendre par un public non averti exige du temps, de la patience et la maîtrise du vocabulaire approprié. Les malades et les membres de leurs familles risquent de se retrouver désorientés, effrayés, de se sentir abandonnés à leur triste sort. Trop de personnes, influencées par la télévision, insistent pour que « tout soit fait pour maintenir le patient en vie », sans savoir ce que cela implique réellement. Personne ne leur a exposé les différentes options.

Le Dr Volandes a participé à l’élaboration de vidéos visant à apporter une information sur la fin de vie. Un patient lui a déclaré que si une image remplace mille mots, une vidéo en remplace cent mille. Il espère qu’avec son livre elles combleront un vide : pour leur dernier voyage, les patients n’ont pas besoin qu’on leur propose les dernières avancées de la technologie médicale. Ils recherchent plutôt un guide qui les aidera à avancer dans cette forêt obscure qui un jour sera devant nous.

Sources

Un article du Dr Shara Yurkiewicz publié dans PubMed : Angelo Volandes pushes patients to begin difficult conversations when docs don't. http://www.medpagetoday.com/PublicHealthPolicy/HealthPolicy/50037  (milieu de page)

On peut aussi consulter sur Google une très longue liste de commentaires (recherche Volandez The conversation) : https://www.google.fr/search?q=volandes+the+conversation&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=cr&ei=6qfhVLaqKYrzUrmnhPAN

L’ouvrage est présenté sur geripal : Using video to jumpstart The Conversation: a book review

Et naturellement l’ouvrage, présent sur Amazon : The Conversation

Les vidéos sont diffusées par Advance Care Plannnig

 http://www.acpdecisions.org/products/#videos

Publié dans éthique

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 > >>