Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour ne pas confondre démence et folie 

Publié le par Bernard Pradines

Image issue du site : https://images.fr.shopping.rakuten.com/photo/dictionnaire-illustre-latin-francais-de-felix-gaffiot-901512354_L.jpg

Image issue du site : https://images.fr.shopping.rakuten.com/photo/dictionnaire-illustre-latin-francais-de-felix-gaffiot-901512354_L.jpg

Le mot « démence » est jugé stigmatisant par la plupart de nos contemporains. Il est question de ne plus l'employer. Ainsi les vieux sont-il devenus des aînés, les aveugles des non-voyants et les sourds des malentendants. Dans la littérature non médicale, ce terme possède une forte connotation de folie qui suppose des troubles perturbateurs systématiques envers l’entourage. Ainsi, les personnels qui travaillaient avec moi considéraient que la démence était rare dans le service alors que j’en diagnostiquais une chez la quasi-totalité des résidents hébergés et soignés en soins de longue durée.

Le mot « démence » peut se décomposer en « de » (privatif) et « mence » dont la racine renvoie au latin mens. Une racine que l’on retrouve par exemple dans le mot « mental ».

Source : mens, mentis dans le Dictionnaire latin Gaffiot de 1934.

  • Faculté intellectuelle, intelligence
  • Esprit, pensée, réflexion
  • Disposition d’esprit
  • Courage

C’est la toute première définition qui correspond le mieux à notre signification actuelle : faculté intellectuelle. Autant dire que  l’on peut être très calme, voire souvent apathique tout en étant dément. Au demeurant, il s’agit de la grande majorité des situations observées en clinique.

Publié dans Alzheimer, démences

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5