Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La révélation de la nécessité

Publié le par Bernard Pradines

La révélation de la nécessité

Nous n’en finissons pas d’apprendre de la Covid-19. Une pandémie qui n’est pas encore terminée, qui exige de l’envisager sereinement mais rapidement.

Un constat, parmi d’autres, s’impose : l’isolement peut être toxique pour les personnes âgées, surtout quand elles sont vulnérables. Les établissements ont balancé entre la sécurisation qui implique la distanciation, voire  la fermeture, et la liberté indispensable à une relation familiale ou amicale.

Autrement dit, vous pourrez souffrir et mourir de la Covid-19 mais aussi de dépression et de désespoir car on ne vous visite plus pour vous éviter le SARS-CoV-2. Dure réalité qui nous renvoie à des sentences telles que : « il ne faut pas les empêcher de vivre pour les empêcher de mourir ».

En filigrane apparait enfin le travail patient des soignants et l’accompagnement bienveillant des familles et des bénévoles. Nous percevons mieux qu’il ne suffit pas de pain et de soins. Cette présence permanente, ce travail souvent ingrat, ce lien maintenu avec les familles, le bénévolat qui tisse une relation avenante reviennent en pleine lumière quand leur absence ou leurs difficultés se font jour. Ce qui est considéré à l’ordinaire comme normal, voire trivial, prend la couleur du nécessaire, de l’indispensable, du vital.

Oui, nous n’en finissons pas d’apprendre car, telle la liberté individuelle et collective en général, son absence devient le révélateur de sa nécessité.

Partager cet article
Repost0

C'est pas marrant assurément, d'avoir 80 ans !

Publié le par Bernard Pradines

Extrait :                  

«  80 ans, on ne peut rien dire, on ne peut rien faire, sans risquer de se faire rabrouer :

- Ne dites jamais que vous vous sentez fatigué(e), on vous répondrait : "C'est normal à votre âge !"

- Ne dites pas davantage que vous vous sentez en forme, on ne vous croirait pas, on dirait que vous plastronnez.

- Si vous ne faites rien, on dira : "Il faut vous occuper, vous allez vous encroûter...!"

- Si vous entreprenez un travail qui vous plaît, on dira : "Laissez donc ça... ce n'est plus de votre âge !" »

Texte complet :

 

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>