Et les femmes ?

Publié le par Bernard Pradines

Extraits de cet article du New York Times du 16 mars 2013 que ma correspondante texane, infirmière, a bien voulu me transmettre :

Les femmes sont plus souvent atteintes d’affections douloureuses chroniques : deux fois plus de sclérose en plaques, deux à trois fois plus de polyarthrite rhumatoïde et quatre fois plus de syndrome de fatigue chronique que les hommes. Les maladies auto-immunes dans leur ensemble frappent trois fois plus les femmes que les hommes.

Selon l’Institut de Médecine des USA en 2011, la plainte algique féminine serait plus souvent négligée que celle des hommes. Les douleurs seraient plus aisément qualifiées d’émotionnelles, psychogéniques et donc “non réelles”.

En situation d’urgence, les femmes souffrant d’une douleur abdominale recevraient moins d’opioïdes après un délai plus long.

Source :

http://www.nytimes.com/2013/03/17/opinion/sunday/women-and-the-treatment-of-pain.html

Publié dans douleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article