Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

pollution

La pollution atmosphérique en question

Publié le par Bernard Pradines

 

Si l’on envisage les relations entre mortalité et pollution de l’air, mieux vaut ne pas habiter une grande ville française polluée. Sous cet angle aussi, mieux vaut ne pas dépasser l’âge de 75 ans.

Source ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

Pollution de l’air : un danger pour le cerveau âgé ?

Publié le par Bernard Pradines

La pollution atmosphérique est liée à de nombreux facteurs parmi lesquels les composés organo-volatils ou les particules fines et ultra-fines (PM2,5 : inférieures à 2,5 µm). Ces dernières seraient responsables d’une altération accélérée de la substance blanche cérébrale. Cette donnée a été mise en évidence dans une population féminine étudiée par Chen (Chen et al, 2015) chez 1403 personnes âgées vivant à domicile aux USA. Les résultats de l’imagerie cérébrale montraient une réduction précoce de cette substance, toutefois sans atteinte décelable de la substance grise. Le volume hippocampique était inchangé, qu’il y ait eu ou non une exposition aux PM2,5. Des facteurs de confusion ont été en principe éliminés tels que la zone géographique, la démographie, le statut socio-économique, le style de vie ainsi que des caractéristiques cliniques incluant les facteurs de risque vasculaires.

Pour l’instant, il est difficile d’en déduire les mécanismes et conséquences qui pourraient être un trouble de la myélinisation, une interruption de l‘activité axonale, des atteintes oligodendrocytaires ou d’autres pathologies de la substance blanche. Il serait intéressant de connaitre le retentissement clinique éventuel de ces altérations.

Sources :

http://www.jim.fr/medecin/pratique/recherche/e-docs/la_pollution_accelererait_le_vieillissement_cerebral__152846/document_actu_med.phtml

 

Chen JC, Wang X, Wellenius GA, Serre ML, Driscoll I, Casanova R, McArdle JJ, Manson JE, Chui HC, Espeland MA. Ambient Air Pollution and Neurotoxicity on Brain. Structure: Evidence from Women's Health Initiative Memory Study. Ann Neurol. 2015. Jun 15.

Publié dans pollution

Partager cet article
Repost0