Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

dignite

Pôle Funéraire : un secteur négligé ?

Publié le par Bernard Pradines

Rappel : GérontoLiberté aimerait mieux vous connaître pour mieux répondre à vos attentes : http://goo.gl/forms/3XYpKko8My

La fin de la vie a lieu désormais le plus souvent au grand âge. C'est la raison pour laquelle nous ne devons pas nous désintéresser des dysfonctionnements éventuels du secteur funéraire. Un exemple : celui du du Pôle Funéraire Public de l'Albigeois. Cliquer sur un des liens ci-dessous.

Publié dans dignité

Partager cet article
Repost0

La dignité ne se remarque que lorsqu’elle n’est plus là

Publié le par Papi

La société de gérontologie américaine s’est penchée sur la sauvegarde de la dignité des personnes âgées en fin de vie ou souffrant de diverses formes de démence. La dignité fait partie des droits de l’homme fondamentaux, tout être humain est en droit d’exiger son respect. Il est important d’éprouver de la compassion pour les personnes vulnérables, de les valoriser, de soigner l’ambiance de leur cadre de vie.

Un aidant peut tirer profit des suggestions proposées.

Ménager un espace privé. Tout le monde a besoin d’un espace privé pour penser, Pendant la toilette, couvrir d’une serviette les parties intimes d’une personne si elle est stressée. Frapper avant d’entrer dans la chambre.

Réagissez rapidement pour les besoins élémentaires, ne prolongez pas l’attente jusqu’à ce que la personne devienne incontinente.

Proposez des choix. Essayez de ne pas imposer le choix des vêtements, d’une occupation. Demandez à la personne son avis.

Ecoutez. Une personne qui se sent écoutée se sent respectée.

Rassurez. En rassurant une personne vous montrez l’intérêt que vous éprouvez pour elle.

Soyez patient. La réponse à une question peut se faire attendre. Si vous vous impatientez, la personne va penser que vous la jugez stupide.

Soyez toujours courtois. Bonjour, bonsoir, comment vous sentez-vous, vous voulez bien, merci. Ne pas utiliser un langage infantile !

Rechercher les aspects positifs. Vous ne pouvez pas marcher longtemps, mais vous n’êtes pas couché toute la journée. La lecture vous fatigue mais vous êtes une championne des mots fléchés.

Les gérontologues nous convient à bien garder en mémoire que si le corps et le cerveau peuvent changer au cours d’une existence, nous avons toujours devant nous un être humain.

Source :

http://www.caring.com/blogs/surviving-caregiving/the-d-factor-how-respect-for-dignity-can-improve-your-care?utm_content=20140220&utm_campaign=website&utm_source=suggests&utm_medium=email

Publié dans éthique, dignité, aidants

Partager cet article
Repost0

<< < 10 20 30 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 > >>