Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

dignite

Pronostic vital à court terme et soins palliatifs

Publié le par Bernard Pradines

Peut-on affirmer un pronostic vital  à court terme, de quelques heures à quelques jours, en soins palliatifs terminaux ? La question se pose surtout depuis que la loi française  du 2 février 2016 évoque le "pronostic vital à court terme" à l'origine d'une décision de sédation éventuellement maintenue jusqu’au décès.

Pour aider les équipes soignantes, la Société Française d'Accompagnement et de soins Palliatifs (SFAP) a émis un « fiche repère » en mai 2017. La société recommande une évaluation en équipe et l’utilisation de l’outil PPS V2 :

http://www.sfap.org/system/files/courtterme_v2_16052017_0.pdf

Commentaire de Bernard Pradines : le texte a raison de souligner les difficultés liées aux trajectoires différentes, par exemple s’il s'agit d'une maladie cancéreuse ou d’une maladie neurodégénérative. Dans ce dernier cas, le moment de l’interruption de l’hydratation et de l’alimentation joue un rôle capital. S’il est trop précoce, par impatience de l’entourage, la situation précaire peut se prolonger plus longtemps que si une pathologie destructrice, telle un cancer en phase terminale, est à l’œuvre.

Partager cet article
Repost0

A propos de Sun City : résidences "à l'américaine"

Publié le par R.

C'est un choix très particulier d'opter pour un lieu de résidence entre personnes âgées !

Un tel lieu de vie ne serait-il pas pour certains d'entre nous l'horreur : ne vivre âgée qu'avec des gens âgés ne nous enfermerait-il pas et nous tirerait-il pas vers une vieillesse vide de vie et de sens ?

Même âgés, n'apprécions-nous pas de rester en lien avec des jeunes, et pas seulement avec des personnels (comme en maisons de retraite) qui ne font que courir ?

Pour nos vieux jours, ne souhaitons-nous pas, avant tout, garder des échanges intergénérationnels, porteurs de vie ?

Et n'espérons-nous pas, aussi, bénéficier d'apports culturels qui, constituant notre humanité, nous sont vitaux ? 

Un modèle de lieu de vie si cloisonnant des tranches d'âge, reflétant une tendance au  clivage sociétal déjà trop actuelle, est-il souhaitable pour notre devenir français ?

Est-ce bien notre souhait comme mode de vie lorsque nous vieillirons ?

Article évoqué ici :

Partager cet article
Repost0