Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

obstination deraisonnable

Les docteurs meurent aussi. Leurs patients aimeraient mourir comme eux.

Publié le par Papi

On pourrait croire que les médecins américains reçoivent les traitements les plus complexes disponibles. Ce n'est pas le cas, ils partent en douceur. Ils connaissent les limites de la médecine. Ils ont pratiquement tous vus des malades en fin de vie en salle d'opérations, perforés de tubes, branchés à des appareils divers, abrutis par les médicaments. Le Dr Ken Murray rappelle que beaucoup de confrères lui ont dit : « si un jour je suis comme ça promets-moi de me tuer ». Certains portent sur eux un médaillon : « pas de code » pour indiquer qu'ils refusent la réanimation cardio-pulmonaire.

Pourquoi les docteurs appliquent- ils aux patients des traitements dont ils ne voudraient pas pour eux ? A l'admission d'un malade le docteur demande à la famille : « voulez-vous que nous fassions tout notre possible ? » La réponse est généralement oui. Et le cauchemar commence, alors que la famille voulait souvent dire « tout ce qui est possible dans la limite du raisonnable ». La grande majorité des patients privilégient la qualité de la vie plutôt que sa durée. Après avoir mené une vie digne ils veulent pouvoir exiger d'avoir une fin digne. C'est le choix fait par la grande majorité des docteurs. Il doit être mis à la portée de tous.

Source : How Doctors Die Ken Murray, professeur de médecine.

http://www.zocalopublicsquare.org/2011/11/30/how-doctors-die/ideas/nexus/

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2