Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

psychologue

Les diverses missions du psychologue en EHPAD

Publié le par CTPG

Extrait : "Les missions du psychologue sont donc multiples, c'est pourquoi celui-ci doit être doté d'une excellente résistance psychique et pouvoir échanger avec ses pairs."

Ce texte est proposé par les membres du CTPG (Collège Tarnais des Psychologues Gérontologues). Présidente : Carole Carnémolla- Cousin.

La personne âgée arrive en EHPAD parfois en situation d'urgence, non envisagée par celle-ci et souvent vécue comme une rupture avec les habitudes passées.

La maladie, la perte d'autonomie, le veuvage conduisent la personne âgée vers une institutionnalisation, alors que, comme tout un chacun, elle désirait rester le plus longtemps possible à son domicile.

La perspective de la future entrée en EHPAD marque très souvent une remise en question de l'identité et du sens de la vie générant par conséquent une forte anxiété chez la personne âgée ainsi que son entourage .

Afin de faciliter ce passage, la présence du psychologue au sein de l'EHPAD s'avère nécessaire et bénéfique.

Interlocuteur de confiance, la place de ce professionnel doit être reconnue comme partie intégrante dans le projet de vie de l'établissement (arrêté du 29 avril 1999).

Le psychologue doit s'assurer du consentement éclairé de la personne âgée pour intégrer l'établissement, et non pas qu’elle ait subi des pressions psychologiques exercées par l'entourage.

La tâche est délicate car la personne âgée peut souffrir de troubles cognitifs rendant le dialogue difficile.

Le psychologue peut être un médiateur qui tentera de désamorcer des différends, de déculpabiliser les membres d'une famille qui redoutaient l'entrée et ou détecter des aidants épuisés.

Il doit permettre à la personne âgée de s’adapter aux nombreux changements et de dépasser l’anxiété générée par le commencement d’une nouvelle vie dans un lieu collectif mais aussi face à l'angoisse de mort et d'abandon qui animent de nombreuses personnes âgées,

Le psychologue anime, pilote ou participe simplement au projet d'accompagnement du résident afin de s’assurer qu'en plus de son projet de soins, un projet de vie et d'activités personnalisées et adaptées lui soit proposé.

Il pourra accompagner le résident dans son besoin d'humanité et de soutien face à la perte d'autonomie, la maladie, les deuils.

Il proposera des psychothérapies de soutien (entretiens cliniques, programmes cognitifs et comportementaux) mais aussi une réhabilitation cognitive (grâce à des ateliers mémoire structurés).

Le psychologue devra œuvrer pour le maintien des liens familiaux et sociaux de la personne âgée et de son entourage.

Enfin le psychologue accompagnera le résident et sa famille dans de sa vie dans l'EHPAD en faisant preuve d'écoute et de compassion.

Il pourra apporter le soutien nécessaire au moment de la fin de vie du résident et accompagner ses proches.

Le psychologue restera un interlocuteur de choix pour la famille et la direction lorsque surgissent des situations conflictuelles quant à l'accompagnement du résident. Il fait partie intégrante de l'équipe de coordination.

Il a un rôle d'échange d'information et de concertation en complémentarité avec d'autres professionnels : équipes pluridisciplinaires de l'EHPAD, médecins traitants, gériatre, psychiatre, réseaux de soins palliatifs ou structure de répit,

La plupart des psychologues occupent un poste à temps partiel au sein des EHPAD.

Néanmoins ce professionnel apporte aussi le soutien nécessaire aux équipes soignantes, témoignant de la volonté d'améliorer la qualité de l'accompagnement du résident.

Il œuvre à prévenir le burn-out qui peut rapidement concerner les soignants.

Il apporte son expertise pour les accompagnements difficiles. Il évalue la situation neuropsychologique du patient âgé, donne son avis sur les accompagnements à adapter.

Les missions du psychologue sont donc multiples, c'est pourquoi celui-ci doit être doté d'une excellente résistance psychique et pouvoir échanger avec ses pairs.

Sur le même thème, on lira aussi avec intérêt sur ce blog :

Publié dans psychologue

Partager cet article
Repost0

Les missions générales du psychologue en EHPAD

Publié le par CTPG

Proposé par les membres du CTPG (Collège Tarnais des Psychologues Gérontologues). Présidente : Carole Carnémolla- Cousin.

Rappel :

Le ou la psychologue possède une formation universitaire spécialisée en psychologie (niveau bac + 5), indispensable pour exercer.

L'usage professionnel du titre de psychologue, accompagné ou non d'une spécialité est réservé aux titulaires d'un diplôme, certificat ou titre sanctionnant une formation universitaire fondamentale et appliquée de haut niveau. Pour obtenir le titre de psychologue, il faut être titulaire d'une licence, d'un master 1 et d'un master 2 en psychologie, ce qui correspond à cinq années après le bac.

Ses missions générales :

Quelle que soit la façon dont le ou la psychologue intervient dans l’établissement, sa principale mission est de permettre au résident de rester une personne à part entière, de le restituer dans son histoire personnelle afin de mieux appréhender la multiplicité des pertes réelles et ressenties. Elle a aussi pour but de garantir la plus grande autonomie psychique possible de la personne dans le respect de ses choix et de ses attentes en conciliant une indispensable liberté avec une nécessaire sécurité. Ce respect est à faire valoir autant dans les situations de pertes d’autonomie psychique que dans l’accompagnement en fin de vie.

Dans le deuxième texte sur ce sujet sont évoquées les diverses missions du psychologue en EHPAD.

Sur le même thème, on lira aussi avec intérêt sur ce blog :

Publié dans psychologue

Partager cet article
Repost0