Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Abus de confiance en « assurance dépendance » ou « perte d’autonomie »

Publié le par R.  

Image issue du site : https://detective-rif.com/service/escroquerie-assurance/

Image issue du site : https://detective-rif.com/service/escroquerie-assurance/

Je rencontre une femme très âgée, madame C., malvoyante depuis plus de 20 ans. Elle avait un compagnon, devenu malade et dépendant. En 2006, au décès de cet homme, madame C. a souhaité contracter une assurance au cas où elle finirait sa vie dans les mêmes conditions.
 
En France, le handicap visuel est très mal pris en compte par l'Allocation Personnalisée à l'Autonomie (A.P.A.) qui néglige ce handicap : Mme C., presqu'aveugle, n'a droit à aucun soutien financier de la part du Conseil Départemental après la visite de l’évaluateur lors de l'attribution en vue de l'A.P.A. Elle nécessite pourtant une aide à la vie quotidienne pour son ménage et ses repas. Il serait même prudent qu'elle soit accompagnée lors de ses sorties, mais elle est très volontaire et indépendante. Elle se débrouille seule.
Elle n'est catégorisée que GIR 3 qui est une dépendance dite "partielle".
 
Lisant son contrat qu'elle n'a pas pu lire ni compléter pour choisir son niveau de prime d'assurance, je découvre que sa couverture ne prévoit de "prime" ou d’aide mensuelle qu'à compter d’une dépendance dite « totale », soit GIR 1 ou 2.
Je constate aussi qu'elle a versé à l'assureur, depuis 2006, soit durant 13 ans, une somme colossale de plus de dix mille euros !
De plus, ce contrat fonctionne avec une augmentation annuelle et un renouvellement en "tacite reconduction" jusqu'au décès de la personne ! En une dizaine d'années, les cotisations ont plus que doublé !
 
Ainsi, un abus de confiance caractérisé chez cette femme malvoyante et en état de choc émotionnel me semble avoir été mis en œuvre en 2006.
 
En conclusion si l'on vous propose une telle assurance, lisez attentivement toutes les rubriques du contrat ! La plupart de ces assurances sont très chères et peu pertinentes : la notion de dépendance "partielle" et "totale" est très importante à comprendre.
Partager cet article
Repost0

Veiller aux besoins d’assistance des seniors

Publié le par Louis Lacaze

Veiller aux besoins d’assistance des seniors

Rien n’indique que la pandémie du Covid-19 soit derrière nous. Continuons à nous préparer à l’éventualité d’un nouveau confinement sans négliger les conséquences du précédent.

 

L’isolement présente de nombreux problèmes pour les séniors fragiles atteints de polypathologies chroniques. Ils ont du mal à s’adapter aux contraintes qui viennent altérer le rythme de leur vie quotidienne. La solitude et la dépression qui les guettent ne représente que la partie émergée de l’iceberg. Par exemple, le changement de nourriture imposé par les contraintes du confinement peut entrainer des complications cardiaques. Le manque d’exercice physique a pour conséquence une baisse des capacités de déplacement qui peut conduire à des chutes. Les personnes les plus âgées, fragiles, présentant des déficits cognitifs, auront moins de réserves si leur homéostasie est menacée.  Si leur état de santé s’aggrave, elles seront désorientées par les nouvelles procédures de consultation et s’abstiendront, fatalistes, de rencontrer leur médecin.

 

Diverses organisations en particulier les CCAS doivent coordonner leurs efforts pour identifier et ensuite aider les personnes à risque, contacter un membre de la famille, un voisin, un ami pour les suivre. Comment se procurent-elles de la nourriture ? Peuvent-elles la préparer ? Portent-elles leur appareil auditif ? Si elles utilisent un ordinateur qui peut les initier à Skype ? L’isolation sociale provoque des dégâts considérables sur les fonctions mentales aussi bien que physiques. Nous devons garder à l’esprit que dans les circonstances actuelles la population âgée est particulièrement vulnérable. La société doit se préparer à relever le défi auquel les seniors peuvent être à nouveau confrontés.

 

Source :

Steinman MA, Perry L, Perissinotto CM. Meeting the Care Needs of Older Adults Isolated at Home During the COVID-19 Pandemic [published online ahead of print, 2020 Apr 16]. JAMA Intern Med. 2020;10.1001/jamainternmed.2020.1661. doi:10.1001/jamainternmed.2020.1661

Partager cet article
Repost0