Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’illusion de la maitrise

Publié le par Bernard Pradines

Mon corps est à moi. Je décide seul de ce que je veux en toutes circonstances. Ces adages traduisent l’émergence de l’individu comme entité principale de nos sociétés. Avec comme avantage le respect de l’individu dans de nombreux aspects autrefois sous le pouvoir de la collectivité. Respect de l’orientation sexuelle, interdiction de la torture et abolition de la peine de mort ne sont pas les moindres avancées dans ces domaines.

De là à ignorer les limites permettant la vie en société, il n’y a qu’un pas qui peut être vite franchi au mépris de la Déclaration des droits et des devoirs de l’homme et du citoyen du 22 août 1795 : « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits ».

Le débat actuel sur la vaccination anti-Covid-19 comporte des aspects qui se rattachent à ces bornes. Plus généralement, la dépendance à autrui est un impératif constant qui est indépassable bien que devenue de plus en plus insupportable pour les chantres de la liberté individuelle à tout prix. 

Pour en arriver à cette couronne de fleurs qui fera sourire bien des professionnels qui ont accompagné nos semblables jusqu’au bout de leur vie.

L’illusion de la maitrise

Publié dans Covid-19, politique

Partager cet article
Repost0

Capacité de compréhension d’une information d’ordre médical

Publié le par Bernard Pradines

Capacité de compréhension d’une information d’ordre médical

On entend par « capacité de compréhension d’une information d’ordre médical » toute une série de facteurs relatifs à l’aptitude d’un individu à obtenir, comprendre et mettre en pratique l’information de base qu’il doit maitriser pour être en mesure de prendre toute décision se rapportant à sa santé. Les personnes particulièrement à risque sont les personnes âgées, celles qui appartiennent à des minorités, à une classe sociale défavorisée, ne maitrisent pas la langue, pour qui le monde de la médecine est un univers inconnu.

Depuis 2020, l’accent est mis aux Etats-Unis sur la formation du monde médical qui doit veiller à ce que son public soit non seulement capable de comprendre l’information qu’il reçoit mais qu’il sache la mettre en application. Un certain nombre de points-clés ont été proposés :

  • Toute personne, quel que soit son niveau d’instruction court le risque de mal interpréter une information si elle est complexe ou présente un caractère émotionnel.
  • Le risque d’incompréhension réciproque patient-médecin sera toujours présent.
  • Un patient peut croire qu’il a bien compris l’information mais il va hésiter à poser des questions pour s’assurer qu’il a bien compris.
  • Il aura du mal à distinguer l’information apportée par le médecin de celle qu’il trouve dans la publicité et les media.

Ainsi, s’il n’a pas pris en compte des prescriptions antérieures parce qu’elles n’étaient pas suffisamment claires pour lui, il n’est pas possible de le lui reprocher.

Il devra être guidé pour pouvoir bénéficier des ressources des aides publiques locales ou nationales réparties entre  différents services.

Les professions de la santé ne sont pas les seules à être concernées par ce problème ; l’ensemble de la société a un rôle à jouer. Le nombre élevé de situations médicales parfois suivies de décès attribuées à des erreurs ne serait-il pas dû, au moins en partie, à un défaut de communication ?

 Une infirmière hospitalière raconte l’anecdote suivante. Au terme d’une visite le médecin, accompagné de son assistant, a exposé au patient diagnostic et pronostic en se gargarisant de grands mots tandis que le patient hochait la tête dans l’affirmative. Une fois sorti il a déclaré à l’assistant : « il a parfaitement compris tout ce que je lui ai dit ». Le patient a immédiatement rappelé l’infirmière : « Voulez-vous me dire ce qu’il a raconté ? Je n’ai pas compris un seul mot ».

Extrait de Structural, Institutional, and Interpersonal Racism: Podcast with Deborah Ejem and Deep Ashana Geripal.

Sources

Aux premières heures du confinement, la fédération de professionnels de santé et d’acteurs sociaux s’est en effet illustrée en diffusant de courtes vidéos dans une cinquantaine de langues rappelant de façon simple les gestes « barrière ». Alors que le contrôle de l’épidémie a été le plus difficile au sein des communautés les plus pauvres, marquées par une grande diversité d’origines, ces outils ont été salutaires.

  • MedlinePlus  “What is health literacy?”

Health literacy involves the information that people need to be able to make good decisions about health… Personal health literacy is about how well a person can find and understand the health information and services that they need. It is also about using the information and services to make good health decisions.

  • Health Resources and Services Administration (HRSA) Health Literacy

Health literacy is the degree to which individuals have the capacity to obtain, process, and understand basic health information needed to make appropriate health decisions.

Low health literacy is more prevalent among older adults, minority populations, those who have low socioeconomic status, medically underserved people.

  • National Institutes of Health Health Literacy

The U.S. Department of Health and Human Services (HHS) addresses both personal health literacy and organizational health literacy in their new Health People 2030 definitions :

  • Centers for Disease Control and Prevention What Is Health Literacy?

The definition of health literacy was updated in August 2020 with the release of the U.S. government’s Healthy People 2030external icon initiative. The update addresses personal health literacy and organizational health literacy and provides the following definitions

  • Santana, Stephanie MPH; Brach, Cindy MPP; Harris, et al Journal of Public Health Management and Practice (JPHMP) Updating Health Literacy for Healthy People 2030: Defining Its Importance for a New Decade in Public Health

Healthy People 2030, the fifth iteration of the Healthy People initiative, provides science-based national health objectives with targets to improve the health and well-being of Americans.

Publié dans médecin, soignants

Partager cet article
Repost0