Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Allemagne : un pays où l’on mange souvent et travaille beaucoup

Publié le par Bernard Pradines

Allemagne : un pays où l’on mange souvent et travaille beaucoup
Vous voulez vous assurer que le SARS-CoV-2 est transmis avec une efficacité de près de 100% ?
 
Organisez la preuve : huit dermatologues venant de sept pays et six scientifiques de la même entreprise ont assisté à une réunion dans un hôtel à Munich.
Elle s'est tenue dans une salle d’environ 70 m2 avec des radiateurs conventionnels; un ensemble de tables disposées en U était séparé par une allée centrale de plus d’un mètre de large. Des rafraîchissements furent servis sous forme de buffet dans la même salle quatre fois dans la journée. Après neuf heures et demi d’échanges, les participants ont dîné dans un restaurant voisin. Des contacts directs supplémentaires ont été des poignées de main lors de l'accueil et des adieux avec quelques courtes accolades sans embrassade ainsi qu’un trajet en taxi de 45 min avec trois participants.
 
Résultats : le patient index asymptomatique a réussi à infecter au moins 11 participants testés par PCR. Bien que cinq d’entre eux ne présentèrent aucun symptôme ou des symptômes mineurs, les six autres ont développé une authentique maladie : la Covid-19. C’était le 20 février 2020; le pays comptait  à l'époque moins de vingt  cas diagnostiqués.
 
Source :

Publié dans Covid-19, prévention

Partager cet article
Repost0

Le meilleur moment pour le test RT-PCR

Publié le par Bernard Pradines

Le meilleur moment pour le test RT-PCR

Le test RT-PCR, connu du public grâce à de nombreuses images télévisées de personnes attendant d’être prélevées à l’aide d’un écouvillon introduit par voie nasale ou buccale, est destiné à retrouver le virus dit SARS-CoV-2. Malheureusement, ce test ne détecte pas toujours ce microorganisme alors que la personne testée est pourtant bel et bien infectée. Le taux de résultats faussement négatifs traduit le pourcentage  de tels cas : c’est le « taux de faux négatifs ». Ce taux est susceptible de varier dans le temps.

Des auteurs du Maryland (Kucirka et al, 2020) ont évalué le taux de faux négatifs par jour depuis l'infection, en examinant sept études avec un total de 1330 échantillons respiratoires analysés par RT-PCR. Au cours des quatre jours précédant l'apparition des symptômes, le taux est passé de 100% à 67%. Le jour de l'apparition des symptômes (jour 5), le taux était de 38%, a diminué à 20% (jour 8) puis a recommencé à augmenter, passant de 21% (jour 9) à 66% (jour 21). Si la suspicion clinique est élevée, l'infection ne doit donc pas être exclue sur la seule base du test RT-PCR. Le taux de faux négatifs est le plus bas trois jours après le début des symptômes, soit environ huit jours après l'exposition.

Source :

https://www.acpjournals.org/doi/10.7326/M20-1495

Publié dans Covid-19

Partager cet article
Repost0