Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je veux rentrer chez moi !

Publié le par Louis Lacaze

Je veux rentrer chez moi !

Si dans tout établissement de séjour de longue durée tout comme au domicile actuel ce désir impératif revient régulièrement, il ne doit pas être pris forcément à la lettre. Soit la personne ne réalise pas où elle se trouve, soit elle exprime un sentiment de mal-être, une inquiétude, la recherche d’un environnement sécurisé.

Quelle attitude adopter ?

1 – Répondre « mais tu es déjà chez toi ! » à une personne atteinte de démence plus ou moins avancée qui n’a plus la capacité de raisonner sera inefficace.

2 – Répondre « tu aimerais bien être chez toi. Parle-moi de la maison ». Se contenter d’écouter.

3 – Rester agréable. Faire un petit tour à l’extérieur, à pied ou en voiture, et déclarer au retour : « ça y est, tu es chez toi. »

4 - Si la personne a occupé un certain nombre de domiciles, lui demander à quelle maison elle aimerait revenir et pourquoi. Un rappel de vieux souvenirs peut calmer les anxiétés.

5 – Eviter de culpabiliser. Si un vieux parent veut se retrouver ailleurs, ceci ne signifie pas que vous ne lui apportez pas toute l’attention nécessaire.

6 – Ne pas chercher à reconduire la personne à un ancien domicile qu’il a dû quitter. Un dément avancé ne reconnaitra pas les lieux, un dément léger ne se souviendra pas des raisons de son départ et se sentira désorienté.

7 – Souvent « la maison » signifie « quand j’étais petit ». On peut demander à la personne de raconter  ce qu’elle aimait faire quand elle habitait « chez elle ».

8 – Il est possible de « revenir à la maison » à partir de photos. « On ne peut pas revenir à la maison aujourd’hui mais on va regarder des photos. On ira à la maison une autre fois».

Source :

Partager cet article
Repost0

Moins de gériatres ?

Publié le par Bernard Pradines

Sur le même thème sur notre blog :

Partager cet article
Repost0