Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui a osé écrire ?

Publié le par Pradines

« Le joyeux soixante-huitard qui rêvait de mourir à 27 ans comme Janis Joplin ou Jimi Hendrix ou au plus tard mais vraiment au plus tard à 39 ans comme le « Che » ou à 40 ans comme John Lennon commence à comprendre qu'il a une forte chance de terminer en couches-culottes dans un mouroir où ses enfants, qui se débattent entre chômage, crise et problèmes financiers, l'auront déposé discrètement un dimanche soir après un week-end où ils en auront eu assez de le nourrir, de le laver et de le torcher. »

Réponse : Marc Fiorentino in Le Nouvel Observateur, 17 janvier 2013, page 73.

Publié dans polémique, aidants

Partager cet article
Repost0

Vous avez dit retraite …

Publié le par Pradines

Le débat autour de l’âge de départ à la retraite est momentanément terminé. Pourtant, une question pertinente est passée quasiment inaperçue : si l’on part plus tard, ne verra-t-on pas davantage de personnes âgées dans l’impossibilité de demeurer à domicile ? En effet, leurs enfants ont souvent un âge avoisinant la soixantaine. Pour ne pas interrompre leur carrière et se retrouver sans ressource, certains aidants dits « naturels » ne seront-ils pas contraints de placer davantage leurs parents âgés contre leur gré et surtout contre celui de leurs ascendants ?

L’espérance de vie en bonne santé s’accroît. Mais il s’agit d’une notion statistique. Chacun sait qu’il existe de grandes inégalités interindividuelles et sociales qui doivent être prises en compte dans une société soucieuse de l’individu dans sa singularité. Pourquoi ne pas faire une exception pour ces aidants bien peu « naturels » mais socialement désignés voire contraints ?

Publié dans retraite, aidants

Partager cet article
Repost0