Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Stress lié au à la Covid-19

Publié le par Bernard Pradines

Covistress : faire état du stress de celles et ceux qui travaillent dans le secteur de l'aide et des soins au grand âge.

Au travers du questionnaire anonyme en lien ci-dessous, le CHU de Clermont-Ferrand souhaite étudier l’impact du COronaVIrus sur votre vie et votre STRESS, en particulier sur le travail et la vie personnelle. Même si vous n’avez pas eu de contact avec une personne porteuse du virus, l’impact que peut avoir cette épidémie sur votre vie est intéressant pour faire un bilan du retentissement de la pandémie sur les aidants professionnels. Cette étude est une collaboration internationale entre plusieurs Institutions (Centres Hospitaliers Universitaires, Universités, CNRS, Santé au Travail).

Publié dans Covid-19, soignants, évaluation

Partager cet article
Repost0

Masques et presbyacousie ne font pas bon ménage

Publié le par Louis Lacaze

Masques et presbyacousie ne font pas bon ménage

La moitié de la population de plus de 75 ans connait des problèmes d’audition qui sont fortement accentués par deux mesures recommandées pour la lutte contre la covid-19 : le port du masque et la distanciation qui ne sont pas près de disparaitre de notre quotidien.

La communication orale fait intervenir l’audition, le langage corporel, l’expression du visage, la lecture du mouvement des lèvres dont on saisit l’importance par le malaise ressenti dans la projection des films doublés où un gros plan du visage des acteurs ne « correspond » pas aux paroles entendues.

Le port du masque va dissimuler le sourire, toutefois partiellement exprimé par le regard, diminuer l’intensité du son, filtrer certaines fréquences. La distanciation d’un mètre, désormais de deux, accentue la baisse de l’intensité sonore, rend plus difficile l’interprétation des signes visuels.

Certaines parades peuvent être suggérées, après avoir résisté au réflexe qui pousse à abaisser le masque sur le menton. Debara L. Tucci propose quelques recommandations : faire preuve de patience, garder constamment en mémoire l’existence d’un handicap auditif de son interlocuteur. Parler plus fort sans toutefois crier, soigner l’articulation, éviter le plus possible les bruits de fond. Ne pas hésiter à demander à votre interlocuteur s’il a bien compris votre message, lui demander éventuellement de le répéter. Si l’importance du message le justifie, prendre un stylo et du papier. Si votre interlocuteur a conscience de la gravité de ses problèmes d’audition, on peut espérer qu’il aura demandé à un proche de l’accompagner lors de la consultation...

Source :

Publié dans Covid-19, prévention, politique

Partager cet article
Repost0